Partagez
Aller en bas
Pitchoun
Adulte
Adulte
Masculin Nombre de messages : 1072
Age : 48
Date d'inscription : 21/02/2009

1992-1993

le Jeu 4 Oct 2018 - 15:34
Souvenir souvenir, pesage janvier 1993 : Cantona, il te prend….

Je faisais mes études sur Avignon. Et j’étais allé voir le match Nîmes-Monaco du 16 janvier 1993 avec mes amis. Il se trouve que cette année-là, j’avais une connaissance qui était dans ma formation et qui supportait Monaco…. Oui ça existait. C’était un fils de riche un peu bourge mais gentil…
Donc nous voila parti le samedi en fin d’aprem sur Nîmes. J’étais avec 3 amis et lui, il vient avec sa copine et son petit neveu qui devait avoir 7-8 ans. On va en pesage et on se met derrière les GN. Le collègue en question devait porter un maillot de Monaco…. Match tranquille, même s’il me semble que Monaco dominait. Lionel Perez enchainait les arrêts jusqu’à ce but à la 36° min juste devant nous. Et puis les crocos essayent de revenir au score. Arrêt de jeu de la 1° mi-temps.
Mais mon collègue monégasque n’est pas venu sans rien, en plus de sa copine et de son neveu, … il avait un sifflet. Il le file à son neveu qui s’amuse à siffler la fin de la mi-temps…. Consternation dans l’entourage mais pas de réaction. Pendant la mi-temps, il me semble même qui il a eu l’intervention du speaker qui a demandé de ne pas siffler en pesage pour ne pas gêner les joueurs. J’avais bien la honte.

2 mi-temps la tension monte d’un cran en pesage et les sup présent avec nous commencent à s’énerver. Un commence à parler de Cantona qui manquait soit disant pour égaliser. Un autre lui rétoruqe que Cantona avait rien fait à Nîmes. Le ton monte entre des 2 cotés, enfin surtout du côté de l’idole de Canto. Et c’est là qu’il sort la phrase culte : « Cantona, il te prend à quatre pattes, il te tourne et il te retourne ». Cela nous a fait bien rire. Et avec mes amis, c’est resté comme une réplique digne d’un film des nuls.

Toujours est-il que le match tire à sa fin, les crocos poussent mais le score ne bouge pas. Les arrêts de jeu commencent, et là bien sûr, le neveu en question juché sur les épaules de mon collègue (enfin vous voyez ce que je veux dire, à ce moment-là ce n’était plus mon collègue) se remet à siffler à tue-tête. Les sup s’énervent, les « faites le taire » fusent. Et les gars qui étaient autour répondent, qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse c’est un gamin.
Voila, la fin du match est sifflée, les nîmois pleurent et mon collègue était bien content de sa mauvaise blague. Fin de l’histoire.

Alors, vous y étiez à ce match ?
Cela vous rappelle quelque chose ?
Avez-vous entendus le :  
- Cantona, il te prend à quatre pattes, il te tourne, il te retourne ? (je n’ose pas demander :  est ce vous qui l’avez prononcé cette phrase ? lol)
- Les sifflets du gamin ?
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum